Éloge de l’ombre

ombre-et-lumiere-anvers-gildalliere

Dans la grande salle de réception du Kasteel van ‘s-Gravenwezel, la lumière estompée et grisâtre qui s’infiltre par la fenêtre est d’une grande beauté. Elle se dégage des jeux d’ombres et s’adapte aux différentes cultures qui se heurtent volontairement librement. Axel Vervoordt crée le décor et même les imperfections prennent une importance toute particulière. Stèles disproportionnées, peintures écaillées, renvoient dans l’ombre une subtilité qui plus que la lumière directe semble révéler la contemplation paisible des œuvres d’art.

Clichés/collection, Clichés/photos, Clichés/voyage

Éloge de l’ombre

Image

LA LUMIÈRE EN APESANTEUR

Le silence règne encore quand le cristal rencontre la lumière. « Folia » créée par Noé Duchaufour-Lawrance invite à ouvrir les yeux sur plus de 400 ans de savoir faire à la manufacture de Saint-Louis. Les vingt-cinq objets de la collection font vaciller la taille et mettent en valeur l’éclat du cristal. Au bout de la nuit, après deux ans de travail, l’indomptable collection associée au bois balance son rai de lumière comme une armure d’ombres portées pour mieux protéger sa fragilité. Il faut le regarder l’orgueilleux cristal si puissant à inspirer les artistes pour faire rêver un futur que j’espère encore passionnant. Lampes à poser, lampadaire, bout de canapé, carafes, flûte à champagne, verre à vin, verre à eau, bougeoirs et miroir vacillent dans un souffle aux formes résolument nouvelles.

saint-louis.com
contact@neonata.fr

Clichés/collection, Clichés/design

LA LUMIÈRE EN APESANTEUR

Image

Une dégustation sens dessus dessous

Capture d’écran 2016-04-11 à 17.52.45Photos/Daniel Riera

Puiforcat s’offre une incursion dans le monde du vin et bouscule les codes de la dégustation. Il a fallu plus de deux ans de travail en collaboration avec Enrico Bernardo élu meilleur sommelier du monde en 2004 et le designer Michael Anastassiades pour faire cohabiter le métal argenté et le vin. Un verre soufflé bouche, sans pied, comme un culbuto, qui se pose sur un socle en métal : un jeu d’équilibre parfait. Le verre est doté d’une arête qui suggère la quantité idéale à verser. Porté en bouche l’angle d’attaque est horizontal, l’accent est mis sur la rondeur du vin et le fond du verre, conique, ralentit le processus d’oxydation naturel. En dehors du jeu de deux verres à vin rouge, à vin blanc, à vin liquoreux, à digestif et à champagne, une timbale à eau s’autorise une livrée de métal argenté. Sur la table, la collection Sommelier rassemble un décanteur, un seau à champagne, un dessous de bouteille, un serviteur et une vasque sommelier. Une ligne minimale et architecturée qui place l’évolution contemporaine du goût et du plaisir avant tout. Un jeu d’équilibre parfait quelque soit le posé choisi. Entre découverte et patrimoine, Puiforcat donne une dimension inédite à l’expérience de la dégustation là où l’épure sert un savoir-faire d’exception.

Collection-Sommelier-Puiforcat

www.puiforcat.com

www.michaelanastassiades.com

www.enricobernardo.com

 

 

Clichés/collection

Une dégustation sens dessus dessous

Image
Clichés/collection

Le verre : une lumière dansante pour les tables de fête


Photo/Lucía Morate Benito

Recevoir est un art qui se prépare en privé et se joue en public. Bien sûr, à cette occasion, la table doit être décorée. Ces verres donnent le ton pour une table basée sur la transparence et la pureté des formes. Ce qu’il y a d’extraordinaire dans cette rare suite de verres en cristal taillé bleu-cobalt, jaune et blanc transparent, c’est le dessin. Sur la paraison la couleur donne de la vivacité mais la jambe formée de carrés pleins et vides alternés est vraiment spectaculaire. Otto Prutscher (1880 – 1949) a créé ces verres en 1907 à Vienne en plein Art Nouveau. Aujourd’hui on les trouve dans des salles de ventes et vous pouvez être sûr que le prix vaut toute l’élégance de la forme restée en état de grâce.
http://www.artnet.fr

Par défaut
Clichés/collection

Flipflops story en Afrique


Photos/Ernst Coppejans
En Afrique, la lumière et le paysage peuvent certes être magnifiques. Cependant, c’est une Afrique moderne, peuplée d’Africains modernes qui est apparue à Diederik Schneemann. Dans les zones rurales, gigantesques, de la côte Est on ramasse plus de 30 000 kg de tongs chaque année, une véritable pollution. Diederik récupère ces plastiques déchirés pour en faire des objets d’une dignité singulière. Une autre dimension naît précisément de cette esthétique de l’élégance. Il a révélé la beauté là où personne n’aurait pensé la trouver. Avec l’aide de Pols Potten, ce n’est donc plus une Afrique souffrante qui nous est une fois de plus montrée mais un continent dont la dignité naît de la réalité la plus concrète et la plus quotidienne, celle du travail. La capacité à extraire de l’ordinaire une richesse culturelle insoupçonnée.
http://www.polspotten.nl

Par défaut
Clichés/adresses, Clichés/collection

Rosita au pays des merveilles


Photos/Max Zambelli
La semaine dernière, vous nous avez très gentiment ouvert les portes de votre nouveau show-room Missoni Home à Paris, 28 bis rue de Richelieu. L’appartement crée par Rosita Missoni est harmonieux, sur des murs taupe et ardoise, le mobilier y prend beaucoup d’importance, offrant de multiples possibilités. La maison reste pour vous une source de liberté, et vous avez transformé l’espace en une oasis de couleurs et d’humeurs, un cocon confortable, plaisant et dont la singularité va permettre la libre circulation d’un tas d’idées. Votre univers, depuis 60 ans, est un style unique de tissus colorés, d’objets étonnants, de formes innovantes. C’est cette identité qui fait votre force, une expérience incontournable jamais vue auparavant. Les lignes de la collection 2014 mettent en avant les différentes conjugaisons entre imprimés modernes et traditionnels. Les tons sont frais, les lignes picturales, les couleurs flashy ou nuancées. Les canapés sont recouverts de superbes aquarelles, les tapis à grosses mailles font leur apparition et de curieuses lampes en forme de ballon flottent dans le salon. Un univers à visiter sur rendez-vous uniquement.
http://www.missonihome.com

Par défaut
Céramique, Clichés/collection

Sonia Delaunay, une composition chromatique Prêt-à-porter


C’est la Fashion Week, et tout le monde s’en est aperçu. 34 ans après sa mort, le nom de Sonia Delaunay est de retour sur la scène de la mode. Connue comme une artiste au style unique, elle laisse une trace lumineuse dans l’histoire de l’art. Alla Malomane, directrice de la création chez Sonia Delaunay, insuffle une seconde vie à l’oeuvre Art-Déco de son ancêtre. La collection Printemps-Été 2014 célèbre la recherche du mouvement des couleurs simultanées, une tendance abstraite de motifs inventés. Une ligne de vêtements en soie peinte, graphique et géométrique. Une collection fantasque menée de main de maître qui célèbre l’art simultané, le mouvement vibratif des couleurs et la fluidité. C’est bien le rythme de la vie moderne, son prisme, son illumination que célèbre Alla Malomane. Vive l’abstrait.
http://www.soniadelaunay.fr

Par défaut