Céramique, Clichés/décoration, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/interiors, Clichés/photos

Nature morte…

Photo/Gilles Dallière/Céramiques, turquoise, collectionneur, design/ Paris, 2020

L’espace de la scène est traité le plus simplement possible : deux aplats de couleurs marquant la table et le mur. Ainsi, cette table et ce mur deviennent simplement une surface et un fond. Elles ne sont associées à aucune texture et à aucune matière. Il en résulte une impression que les vases représentés sont hors du monde. Ils sont traités comme des formes sculpturales dans une palette limitée au turquoise. La lumière enveloppante génère peu d’ombre. Elle efface les limites de la composition grâce à un vignetage subtil : les formes surgissent alors du néant sans appui matériel apparent. 

Par défaut
Céramique, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

Tout en transparence…

Photo/Gilles Dallière/Nature morte, transparence, Baccarat, Muriel Grateau/ 2020

La vraie magicienne, c’est la lumière, énigmatique, toujours changeante et son corollaire. Les ombres, denses, chargées de mystère se jouent des formes et de la transparence. J’ai transformé mon appartement en studio, disposé les verres Muriel Grateau et la carafe Baccarat sur un fond d’orage. J’ai réglé l’éclairage et calculé tous les aspects de la prise de vue à travers une vitre délavée par dix années d’intempéries. Et quand j’ai mis mon œil dans le viseur de mon M 10 R, quand j’ai vu l’illustration de mon idée prendre forme, j’étais « haut ». Mais je sentais toujours une insatisfaction, surtout qu’au moment de déclencher la vitre ayant trop vécu a basculé sur la composition en mille et un morceaux.

Par défaut
Céramique

D’images et d’eau fraîche…

Photo/Gilles Dallière/Boulevard des Batignoles/escalier/Paris/1900/art nouveau

Je me suis replongé dans l’été de mes années folles. C’est ma deuxième photo avec le M 10 R. Quel plaisir de s’essayer à de nouvelles technologies. Revenir sous les larges bords de pierre de cette cage d’escalier, se laisser aller dans la confrontation de dimensions et d’expressions différentes et prendre plaisir de recadrer jusqu’aux zones d’ombres et d’inexpliction, jusqu’au trou, jusqu’aux failles de la lumière de l’ombre. Le flou fait place au ne, les volutes du fer forgé évincent la nature morte.

Par défaut
Céramique

La photographie…

Photo/Gilles Dallière/Paris

Ce jour là, il faisait 38 degrés. Cette photographie est la première photographie prise avec le Leica M 10 R, une merveille de technologie, de sensibilité, de précision. Cette photographie, c’est un escalier, celui que je descends quand je sors de chez le dentiste, mais c’est aussi un temps, une figure géométrique intérieure qui se pose à un moment donné, une tension, et il faut la dissoudre pour obtenir la fluidité. Cette photographie, c’est une lumière qui vient m’asticoter l’enthousiasme. C’est surtout un travail de solitaire.

Par défaut

Guillemets…

L'étagère, Cythère, gildalliere, 2013

L’étagère, Cythère, gildalliere, 2013


Photo/Gilles Dallière/Cythère/Grèce

Un rayon de soleil enrichit le regard. Il dessine, précise, embellit une architecture brutaliste et authentique. Entre le monde et moi, je mets de temps en temps des guillemets, et je ne permets pas au monde de les franchir. Mais, de temps à autre, j’aime découvrir un bel objet, le reconnaître et, ouvrir la parenthèse m’inspire.

Céramique, Clichés/architecture, Clichés/collection, Clichés/décoration, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

Guillemets…

Image

Les éclats de Délos…

Léto Delos, Grèce, gildalliere, 2007

Léto Delos, Grèce, gildalliere, 2007


Photo/Gilles Dallière/Delos/Grèce

La lumière du ciel, le vent dans les arbres, les ombres sur la mer : je perçois Les échos de l’héraldique antique. Létò, mère d’Apollon, tu es frappée de vent, traversée de lumière, carapaçonnée d’affleurements. Tu portes des vêtements divins, parfumés de l’odeur des herbes brûlées par le soleil. Tu ne peux plus relever la tête, mais ton col est environné des éclats de Délos.

Céramique, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

Les éclats de Délos…

Image

Au delà…

Paris, gildalliere, 202O
Photo/Gilles Dallière/ Paris 18ème

Paris, déconfiné, il vaut mieux lever la tête. Il y a un mur, sublime, c’est le commencement de l’architecture. Le mur sépare un lieu d’un autre, et donc avec un mur en céramique, on dessine deux lieux, l’un en deçà, l’autre au delà.

Céramique, Clichés/architecture, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/photos

Au delà…

Image

Immersion dans la toile…

omnipreÃÅsence de GeÃÅrard  Drouillet dans ma chambre, Paris, gildalliere, 2020
Photo/Gilles Dallière/Ma chambre/Paris

Dans la transparence de ma chambre, il y a la peinture de Gérard Drouillet. Ça bouge, ça claque, ça trace des symboles sertis de spirales, de cercles, de points chargés d’énigmes. Le noir prédomine sans fin sur l’ocre d’Eygalières parsemé de gris. Il y a de l’opulence, de la confusion, des pleurs, beaucoup d’amour et des questions. J’y trouve de la conversation, du plaisir, un univers fantastique libéré par la magie de la main de l’artiste effleurant la surface du papier. Impossible de m’en défaire.

Céramique, Clichés/architecture, Clichés/décoration, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/interiors, Clichés/photos, Clichés/tendances

Immersion dans la toile…

Image

Abstraction géométrique…

Equilibre des formes, mon salon, gildalliere, 2020
Photo/Gilles Dallière/De la cuisine au salon/Paris

Ici, entre ma cuisine et le salon, le mouvement est infini. C’est celui du va-et-vient de la lumière où l’esprit du tableau d’Albert Chubac et le monde traditionnel de la terre cuite marocaine et de la porcelaine chinoise y échangent sans fin leurs signes. Entre les deux, il y a le silence, la transparence, une simplicité absolue, la poésie des verticales qui superposent les ombres. J’aime me placer là, au milieu de cette abstraction géométrique, retenir mon souffle et n’être personne.

Céramique, Clichés/architecture, Clichés/collection, Clichés/décoration, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/interiors, Clichés/photos

Abstraction géométrique…

Image

7 heure du mat…

Ma chambre, gildalliere, 2020
Photo/Gilles Dallière/Ma chambre/Paris

Et cinquante trois jours plus tard, ça donne quoi le confinement ?
Mon lit défait, divisé par la verticale d’une lampe qui se reflète dans les lignes inclinées de la photo des échafaudages de la construction du périphérique de Paris par Jean-Claude Gautrand. Le reflet sur la boîte en plexiglass déséquilibre délicatement la scène et laisse entendre que dans la vie, tout ne peut pas être en équilibre parfait. Un instant, quelques jours peut-être, et ça ne dure pas ?
En fait c’est mal me connaître, tout est parfait, toujours…

Céramique, Clichés/architecture, Clichés/décoration, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/interiors, Clichés/photos

7 heure du mat…

Image