Rive gauche, rive droite.

CASSINA RIVE-DROITE_1

À l’occasion de son 90ème anniversaire Cassina ouvre son deuxième showroom parisien rive droite.
La directrice artistique de la marque, Patricia Urquiola, cloisonne l’espace de 230m2 par la couleur et grâce à des éléments contemporains comme des plaques de verre et des cloisons en aluminium. De part et d’autre d’un axe en terrazzo, les produits emblématiques de la marque sont revisités. Le bleu, l’orange, le rouge, le noir, soulignent des mises en scène accueillantes, séparées par des écrans graphiques en aluminium anodisé créant des perspectives variées au gré de l’éclairage. Une philosophie qui lui permet de s’accaparer l’espace avec générosité tout en développant des capacités de réflexion autour d’un design créatif. Un lieu de vente, oui, mais un regard inspiré qui casse nos codes de perception pour mieux s’ouvrir à une nouvelle créativité imaginative.

Cassina Rive-Droite
129 rue de Turenne 75003 Paris
cassina.com

Céramique, Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/décoration, Clichés/design

Rive gauche, rive droite.

Image

Espace intérieur

colonne de marbre,Tunisie, 2011, gildallière - copie-Modifier
Photo/Gilles Dalliere, Tunisie

Cette villa pleinement exposée au soleil, inachevée, abandonnée, à la fois distante et ouverte, suffisamment élevée pour dominer la plage, tout en se laissant protéger par le village auquel elle s’adosse, a atteint un degré d’équilibre miraculeusement juste. Attiré par cet équilibre, le souffle vital qui circule entre terre et ciel y séjourne volontiers. Solitude absolue ? Certes non. Pour un peu que l’on prête l’oreille, on capte le pépiement et le couinement de tout un petit monde. Et si le regard Bascule vers la lumière, on assiste au vol vertigineux des mouettes. Derrière elles, règne le bleu immaculé d’un ciel sans limites.

Clichés/architecture, Clichés/photos, Clichés/voyage

Espace intérieur

Image

De brique et de broc, gildalliere
Photo/Gilles Dalliere

C’est un élément de l’école élémentaire Gustave Rouanet, rue du Ruisseau. Un gigantesque bâtiment dont l’architecture des années 1930 marque le retour de l’utilisation de la brique dans le Paris du 18e arrondissement. Une remise au goût du jour, qui ce fait en phases successives, tour à tour modeste, et plus affirmée sur la rue Gustave Rouanet. On retrouve sur la façade les influences du mouvement moderne. La trame de la brique et la verticalité de l’architecture, apportent une grande élégance. On n’est pas si loin de Mallet Stevens, Mies Van der Rohe, Frank Lloyd Wright ou de Louis Khan. Dans ce quartier de bric et de broc, devant cette façade, le temps paraît suspendu entre les vestiges d’une vie passée et des lendemains incertains.

Clichés/architecture, Clichés/photos

De brique et de broc

Image