Service …

L’entrée de service, 51 rue Raynouard, Auguste Perret, Paris, gildalliere, automne 2022

Je suis dans l’entrée de service. Elle donne vers la lumière. Le décor bascule. La situation se transforme. Un tableau vivant se met en place. Un moment sacré, ou tous les écrans les uns derrière les autres deviennent transparents, de sorte qu’on voit la clarté jusqu’au fond, et du coup, plus rien ne pèse. #paris #augusteperretarchitect #entréedeservice#transparence #gravuresurverre #porte#blackandwhitephotography @gillesdalliere

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/décoration, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

Service …

Image

La lumière de l’ombre …

Jeu de lumière sur la faculté de médecine, Paris, gildalliere, automne 2022

C’est une construction dont la symétrie subtilement subvertie semble faite pour m’attirer en son centre. Il faut y entrer, mais il faut aussi en sortir. Or ce labyrinthe est fermé. Spontanément je cherche l’issue, et ce n’est qu’au prix d’un retour sur mes pas que je finis par la trouver. Cette lumière me lâche à l’endroit même où elle m’a pris. #paris #clairobscur #lightandshadow#architecturephotography #blackandwhitephotography@gillesdalliere

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

La lumière de l’ombre …

Image

clair/obscur … Crépuscule …

Série « clair/obscur » : Crépuscule, 140×85 cm, 90×55 cm, 52×32 cm, DartBLAY
@mariedarblayvitaldurand 
Que m’importe les étoiles, puisque j’ai devant moi la mort sertie d’émerveillements. Cette respiration lente et profonde, en accord avec la pulsion du monde, naît de ces heures à faire et à défaire l’ouvrage de ma vie. J’ai aboli dans mon cœur tous les doutes. J’appartiens à la violence du monde. Et comme Abel, je songe à ma fin, mais d’une manière si nouvelle que je ressens une chose animale et perçante qui me conduit à concevoir ma mort de manière parfaitement supportable. #exibition #venteprivee #exposition #clair/obscur @mariedarblayvitaldurand @gillesdalliere#lensculturediscoveries @lensculture

Clichés/architecture, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/livres, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

clair/obscur … Crépuscule …

Image

clair/obscur … Nuit blanche …

J+6…heureux. 
Série « clair/obscur » : Nuit Blanche. 140x85cm, 90x55cm, 52x32cm, le 13 novembre, Galerie David Ghezelbash, DartBLAY, 12 rue Jacob, 75006, Paris.
@mariedarblayvitaldurand 
Je n’ai plus qu’à ouvrir la porte que j’avais fermée pour appartenir au vent. Je cours sans voir le sol, il me semble que je vole. Au-dessus de moi l’aurore nacre le ciel d’une lumière de lait. Cette blancheur si maternelle est un point auquel je me rattache pour trouver la force qu’il me manque. J’ai soif d’être encore comme un enfant parmi les choses blanches. Le temps se dilate et s’ouvre, et m’offre tout un espace habitable, il me semble que je suis maître de ce silencieux royaume pour un temps infini. #lastday #exibition #expositionsparis#parisphoto #galeriedavidghezelbash@mariedarblayvitaldurand @joelle.balaresquehd @arirossner#nancywilsonpajic @gillesdalliere #lensculturediscovery@lensculture @anne_eveillard

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur … Nuit blanche …

Image

clair/obscur … Vertige …


J+4 Série « clair/obscur » : Vertige. 140×85 cm, 90×55 cm, 52×32 cm, du 8 au 13 novembre, galerie David Ghezelbash, DartBLAY, 12 rue Jacob, 75006 Paris.
@mariedarblayvitaldurand 
J’ai mis toute mon imagination à immobiliser le temps, dans un geste de perfection architecturale exaltée. Et les géométries ont accepté de parler mais n’ont pas dit ce que je voulais leur faire dire. Le futur ne commence que lorsque le passé a volé en éclats. J’ai voulu renverser les valeurs existentielles de ces lignes, mais elles ont pris la parole, et il se trouve que les degrés conduisant d’un étage à un autre peuvent mener conjointement d’un état à un autre. #exibition#expositionsparis #parisphoto #galeriedavidghezelbash@mariedarblayvitaldurand @joelle.balaresquehd @arirossner#nancywilsonpajic @gillesdalliere #lensculturediscovery@lensculture

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur … Vertige …

Image

clair/obscur…Envolée…

Série « clair/obscur » : Envolée. 140×85 cm et 90x55cm du 8 au 13 novembre, galerie David Ghezelbash, DartBLAY, 12 rue Jacob, 75006, Paris 
@mariedarblayvitaldurand 
Dans ce monde devenu tout à coup immobile, j’ai vu l’essence de la beauté. Elle est là, devant moi, fragile. Dans le noir, elle éclabousse ses blancs. J’aime cette impersonnelle composition, cette absence d’humanité, elle me repose de ma sentimentalité et de mes angoisses. La contempler ainsi, dans sa nudité, assouvit un désir de sacré qui, dans le même temps, se révèle inextinguible. Je me sens protégé par ce non-lieu, ce non-espace, ce non-temps d’un escalier habité par un non-individu. #exibition #expositionparis #parisphoto#galeriedavidghezelbash @mariedarblayvitaldurand@joelle.balaresquehd @arirossner #nancywilsonpajic@gillesdalliere #lensculturediscovery @lenscullture

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur…Envolée…

Image

Un bout de poésie…

Les rue du vieux Nice, gildalliere, été 2022

Nice est une ville où l’on se promène volontiers. Sur le « camin dei Anglès », comme dans les ruelles ombragées de la vieille ville, les hauteurs ou les quartiers où les touristes se gardent bien de s’aventurer, à petite foulée, à grandes enjambées, on flâne, on prend l’air, on dérive, ou l’on erre. La marche affûte le corps et l’esprit. De la majorité de ces quartiers il n’existe pas de carte postale. Ils sont pourtant le cœur de Nice. Celui où je recherche joliment quelques mirages un peu périmés, des bouts de poésie .

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/décoration, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

Un bout de poésie…

Image

De la polychromie des murs…

Le Vieux-Nice, gildalliere, été 2022

Dans la vieille ville polychrome, je rentre dans le vif de la couleur, rouge antique, ocre jaune, rose ancien, bleu fané ou vert de gris, toutes soulignées de trompe-l’œil, « a fresco », caractéristique d’une véritable communauté de culture à la fois alpine et méditerranéenne. Dans tout ce rouge « sarde », l’azur disparaît sous les bandeaux et les frises linéaires de style Néo-classique et Art-nouveau.

Clichés/architecture, Clichés/décoration, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

De la polychromie des murs…

Image

Les ocres de Cimiez…

La cour du couvent de Cimiez, Nice, gildalliere, été 2022

Dans le cadre magnifique qu’offre le cloître du monastère de Cimiez, il y a d’abord la couleur, pure, éclatante. Ensuite viennent les formes, l’architecture, la spiritualité, l’art, l’histoire, l’exception à l’état brut. Et puis il y a le jardin, considéré comme un projet global allant du plan d’urbanisme au choix des essences des espaces de nature. Les arbres de hautes tiges sont en harmonie avec les haies de plantes grimpantes variées, bougainvilliers, bégonias, rosiers, jasmins, chèvrefeuilles, volubilis, pittosporum. Pour les zones les plus sauvages, la palette est plus rustique, arbousiers, chênes verts, pins d’Alep, romarins, genêts, cyprès, pins parasols et oliviers.

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

Les ocres de Cimiez…

Image

Ombre portée…

Façade sur le parc Gustavin, Nice, gildalliere, été 2022

Quand j’obture les ouvertures, portes ou fenêtres, par des stores, les interstices laissent filtrer la lumière. Elle est une incision dans les ténèbres. Et puis il y a cette façade, cette dialectique du vide dans le plein et du plein dans le vide, de l’aveuglement et de la lumière, celle de la liberté d’esprit créateur.

Clichés/architecture, Clichés/design, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

Ombre portée…

Image