Pixel

sculpture grecque, gildalliere, 2019
Photo/Gilles Dallière/Athènes

Nous sommes dans l’air des yeux vides. Dans ce monde là, ceux qui regardent à travers l’écran de leur téléphone portable, n’observent plus, ne pensent plus, tuent ceux qui pensent. Dans l’air mauve et aseptisé de ce musée, ils ne voient pas la lumière se battre contre les ombres, là où toutes les nervures de son marbre ressemblent à du ciel bleu.

Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/voyage

Pixel

Image

Éclaire ce que tu aimes sans toucher à son ombre.

sculpture, musée, gildalliere, 2016
Photo/Gilles Dallière/Athènes

Je goûte un silence recherché que le soleil fait tinter comme du cristal. Ce silence est secrètement troublé par la présence d’une sculpture éblouissante de lumière. La lumière mène à bien plus haut que nous, là où plus rien n’est à saisir, sinon l’insaisissable.

Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/voyage

Éclaire ce que tu aimes sans toucher à son ombre.

Image

Le secret.

Kamara, Cythère, Grèce, gildalliere, 2017
Photo/Gilles Dallière/Cythère/Grèce

La voûte de la Kamara, ces lumières, le silence : c’est comme si un secret était sur le point d’être levé. Ici, les sons ont un cheveu sur la langue. J’en profite pour changer les draps du songe de ce matin, allumer quelques fleurs dans une céramique grecque. Et je m’allonge pour ne plus penser. Dans le ciel, les oiseaux prennent le relais de l’intelligence.

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/interiors, Clichés/photos, Clichés/voyage

Le secret.

Image

L’air est bleu.

monastère, Cythère, Gréce, gildallière, 2018
Photo/Gilles Dallière/Cythère/Gréce

Je suis le roi des cieux. Je fais danser le soleil sur la pierre blanchie à la chaux. Le bleu de l’air est au service des dieux du ciel. La montagne au loin disparaît dans la brume comme le soulèvement d’une poitrine heureuse. Les nuages balayent chacun de mes maux. Tout petit devant l’infini, je retiens l’horizon par la manche.

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/voyage

L’air est bleu.

Image

L’infiniment grand.

Ouverture sur la mer, gildalliere, Cythère, 2018
Photo/Gilles Dallière/Cythère/Gréce

En face de moi, au-delà des murs du monastère, il y a l’infiniment grand. J’aime ce carré infranchissable, cet implacable défenseur du vide. Te voilà, me suis-je dit. Te revoilà, silence massif des dieux. J’aime te faire face. Notre sort est lié. Un jour je cesserai de jouer. Ce jour là tu t’effondreras, avec moi. Et tous mes maux éclateront de rire.

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/voyage

L’infiniment grand.

Image

La main du vent virevolte.

Viaradika, cythère, gildalliere, 2018
Photo/Gilles Dallière/Cythère/Grèce

Je cherche, partout la plaque de nos deux noms sur la boîte aux lettres. Elle a disparu. Je cherche la clé, et tu l’as perdue. La porte rouillée reste battante. Les herbes du jardin sont aiguisées par le soleil, et le vent passe sa main dessus pour en éprouver le tranchant. Je suis rentré dans la maison, j’ai vu la main du vent pousser des ballots de nuages par la fenêtre et feuilleter quelques ombres.

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/interiors, Clichés/photos, Clichés/voyage

La main du vent virevolte.

Image

La maison du village.

La cuisine, gildalliere, Cythère, 2018
Photo/Gilles Dallière/Cythère/Grèce

Tu n’es jamais venu ici, et tu n’y viendras jamais. L’été, cette lumière, ce vent, cette chaleur, c’est comme si un secret était sur le point d’être levé. Alors, que je te dise, c’est une maison dans un village. C’est un village sur une île grecque. C’est la Grèce de l’Odyssée. Je fraie mon chemin dans l’air bleu, et ce matin je n’ai aucun âge. Je suis indifféremment jeune, indifféremment vieux. Je suis fort et je suis fragile. Je suis de passage, heureux d’être rentré dans cette maison par le cœur.

Clichés/architecture, Clichés/décoration, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/voyage

La maison du village.

Image