Le paradis perdu…

Les remparts de Fès, Maroc, gildalliere, 2020
Photo/Gilles Dallière/Les remparts de Fès/Maroc

Christophe :Je te dirai des mots… Et je m’élance, et puis je recule, devant cette phrase inutile qui brise l’instant fragile. J’ai crié pour que tu reviennes, et j’ai pleuré…
Écoute-moi, une autre vie t’attend là-bas, et ce soir, je vois des soleils dans tes yeux. Quand, où, et comment te dire : un p’tit clin d’œil pour un rendez-vous… Il me reste un espoir, c’est celui d’oublier le chagrin comme une larme amère qui serait tombée dans la mer. Toi, tu as le cœur plus sage. C’est comme la fin d’un voyage ou simplement une page qu’il faut tourner. Je regarde le ciel, l’infini, je sais, c’est presque rien et ça se finit au p’tit matin. Mais l’infini, tu sais, c’est déjà bien, c’est toute la nuit et puis plus rien…

https://music.apple.com/fr/album/les-paradis-perdus/1489664540?i=1489664552

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/voyage

Le paradis perdu…

Image

2 réflexions sur “Le paradis perdu…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s