Ma petite sirène

Altan, Paris, gildalliere, 2017
Photo/Gilles Dalliere

Adulte ? Jamais. Voilà pourquoi, dans le bonheur, je ne me suis pas laissé aller, toujours égal à l’inexprimé, à l’origine de ce que je suis. Je me suis fait tatouer une petite sirène bleue comme les veines où elle nage. Elle dort sur mon épaule et quand elle se réveille, elle ne chante que pour moi.

Clichés/photos

Ma petite sirène

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s