clair/obscur … Résurgence …

Série « clair/obscur » : Résurgence. 140x85cm, 90x55cm, 52x32cm, DartBLAY.
@mariedarblayvitaldurand 
Un jour j’ai fui la Méditerranée. Paris et son immense labyrinthe d’ombres et de miroirs est devenu ma planète, mon travail, ma vie. Je suis revenu au rivage, mais je n’ai pas retrouvé le paysage indéfiniment mystérieux de ma mère. Maman, je ne te voyais plus comme un horizon vierge, mais comme un miroitement désespéré. Reflets des Années folles, peinture écaillée, escalier de pierre qui s’enfonce dans l’eau, tu es entrée dans l’infini outre-noir aussi coloré que l’arc-en-ciel. #exhibition #venteprivee #exposition #clair/obscur @mariedarblayvitaldurand @gillesdalliere#lensculturediscoveries @lensculture

Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

clair/obscur … Résurgence …

Image

clair/obscur … Providence …

Série « clair/obscur » : Providence. 140x85cm, 90x55cm, 52x32cm, DartBLAY.
@mariedarblayvitaldurand 
L’extase artistique, je l’espère toujours comme un tremblement de terre. Wagner et Baselitz ont été mes guides. Je voulais être peintre, m’habiller d’extravagantes tenues mais aujourd’hui je suis en bleu marine, strict et rigide. Je souris, non parce que je me suis éloigné de mes rêves, mais parce que je ne les ai jamais abandonnés. Je me reproche amèrement de ne pas avoir trouvé le geste défini qui m’aurait inscrit dans la lignée des mystiques. Il y a dans l’ombre une subtilité qui semble valoriser les formes. Elle ajoute de la profondeur et de la beauté. #exibition #exposition#clair/obscur @mariedarblayvitaldurand @gillesdalliere#lensculturediscovery @lensculture

Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/livres, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

clair/obscur … Providence …

Image

clair/obscur … Paradis perdu …

L’exposition clair/obscur c’est fini. Merci à Joëlle Balaresque Hériard Dubreuil pour son mécénat, ses mots, sa confiance. Merci à Marie Vital Durand et Clémence Lecoquierre de m’avoir si joliment mis en scène, merci à Anne Eveillard , 1 Epok formidable pour son très bel article, à Ladislas Gromnicki et l’imprimeur Escourbiac pour le livre « Un entre-deux mondes ». Merci à Nancy Wilson Pajic et Ari Rossner de m’avoir accompagné. Merci à tous ceux qui ont acheté mes images. La dynamique des fluides est une science difficile. Je me suis posé à la galerie David Ghezelbash avec mes manières d’ombre. J’ai cadré l’entre-deux pour m’en barbouiller les yeux et l’esprit, saturé le noir mat, un peu pour faire tomber les gris. Il faut que tout soit comme dans la vie, mêlé de soleil et de pluie, de jours et de nuits, de présence et d’absence. #exibition #expositionsparis #parisphoto#galeriedavidghezelbash @mariedarblayvitaldurand@joelle.balaresquehd @arirossner #nancywilsonpajic@gillesdalliere @ladislasgromnicki @escourbiaclimprimeur@anne_eveillard #lensculturediscovery @lensculture

Clichés/adresses, Clichés/expositions, Clichés/livres, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur … Paradis perdu …

Image

clair/obscur … Nuit blanche …

J+6…heureux. 
Série « clair/obscur » : Nuit Blanche. 140x85cm, 90x55cm, 52x32cm, le 13 novembre, Galerie David Ghezelbash, DartBLAY, 12 rue Jacob, 75006, Paris.
@mariedarblayvitaldurand 
Je n’ai plus qu’à ouvrir la porte que j’avais fermée pour appartenir au vent. Je cours sans voir le sol, il me semble que je vole. Au-dessus de moi l’aurore nacre le ciel d’une lumière de lait. Cette blancheur si maternelle est un point auquel je me rattache pour trouver la force qu’il me manque. J’ai soif d’être encore comme un enfant parmi les choses blanches. Le temps se dilate et s’ouvre, et m’offre tout un espace habitable, il me semble que je suis maître de ce silencieux royaume pour un temps infini. #lastday #exibition #expositionsparis#parisphoto #galeriedavidghezelbash@mariedarblayvitaldurand @joelle.balaresquehd @arirossner#nancywilsonpajic @gillesdalliere #lensculturediscovery@lensculture @anne_eveillard

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur … Nuit blanche …

Image

clair/obscur … Signature …

J+5…signature du livre clair/obscur, entre 15h et 18h aujourd’hui 10 / 12 rue Jacob galerie David Ghezelbash, DarBLAY, @mariedarblayvitaldurand 
Signature : un temps infini s’écoule dans l’immobilité. Le jeune homme n’a pas bougé, son corps s’est ralenti, et ses mains pèsent un poids démesuré. Ses yeux ne cillent plus, et quelqu’un qui entrerait dans l’image serait effrayé par la fixité de son regard. Il est descendu dans les profondeurs du Street Art. Il s’y baigne comme un enfant, il sait que tant qu’il sera là, dans ce lac de signes et de lumière, il n’aura pas d’autre devoir que de maintenir le reflet du ciel dans la pureté de son pressentiment. #j+5 #exibition #expositionsparis #parisphoto#signature #galeriedavidghezelbash@mariedarblayvitaldurand @joelle.balaresquehd@gillesdalliere #lensculturediscovery @lensculture@anne_eveillard

Clichés/adresses, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

clair/obscur … Signature …

Image

clair/obscur … Vertige …


J+4 Série « clair/obscur » : Vertige. 140×85 cm, 90×55 cm, 52×32 cm, du 8 au 13 novembre, galerie David Ghezelbash, DartBLAY, 12 rue Jacob, 75006 Paris.
@mariedarblayvitaldurand 
J’ai mis toute mon imagination à immobiliser le temps, dans un geste de perfection architecturale exaltée. Et les géométries ont accepté de parler mais n’ont pas dit ce que je voulais leur faire dire. Le futur ne commence que lorsque le passé a volé en éclats. J’ai voulu renverser les valeurs existentielles de ces lignes, mais elles ont pris la parole, et il se trouve que les degrés conduisant d’un étage à un autre peuvent mener conjointement d’un état à un autre. #exibition#expositionsparis #parisphoto #galeriedavidghezelbash@mariedarblayvitaldurand @joelle.balaresquehd @arirossner#nancywilsonpajic @gillesdalliere #lensculturediscovery@lensculture

Clichés/adresses, Clichés/architecture, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur … Vertige …

Image

clair/obscur … Transmission …

Magnifique soirée de vernissage, un monde fou est venu à la galerie David Ghezelbash DartBlay. Un grand merci à @mariedarblayvitaldurand. Pour cette série « clair/obscur » la fiction du noir et blanc accentue le caractère énigmatique des images. On les regarde comme si la couleur n’avait jamais existé. Blanc de glace ou blanc de feu, noir de velours carbonisé, gris cendré, les photos qui sont délibérément neutres, sont animées par une sorte de combustion latente ou déclarée. Elles suggèrent que les êtres ou les objets saisis ne seront jamais plus tout à fait les mêmes. Et depuis 2 jours je ne suis plus tout à fait le même. A voir jusqu’au dimanche 13 novembre 10 rue Jacob. #exibition#expositionsparis #parisphoto #photosaintgermain#galeriedavidghezelbash @mariedarblayvitaldurand@joelle.balaresquehd @arirossner #nancywilsonpajic@gillesdalliere #lensculturediscovery @lensculture

Céramique, Clichés/adresses, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur… Transmission…

Image

clair/obscur … Musique de Chambre …

Série « clair/obscur » : Musique de chambre. 140×85 cm et 90×55 cm, du 8 au 13 novembre, galerie David Ghezelbash, DartBLAY, 12 rue Jacob, 75006 Paris.
@mariedarblayvitaldurand 
Je suis couché sur le dos, je regarde la noirceur des plafonds, l’étendue crasse de la tapisserie, le rien de plâtre étal, et je refuse de les peupler d’ombres. On regarde assez peu les murs quand ils sont sans ouvrages, ils sont comme l’inconscient d’un lieu, des surfaces libres, une page à écrire, un devenir sans exigence, un grand théâtre d’âmes qui me semble achevé à l’image du triangle de Nathanaëlle Herbelin qui pénètre en profondeur les salissures laissées par les ancêtres. #exibition #expositionparis #parisphoto#galeriedavidghezelbash @mariedarblayvitaldurand@joelle.balaresquehd @arirossner #nancywilsonpajic@gillesdalliere #lensculturediscovery @lensculture

Clichés/adresses, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/livres, Clichés/photos, Clichés/tendances

clair/obscur … Musique de Chambre …

Image

1-epok-formidable …

Merci Anne, tu m’as raconté du coin de l’œil, à la table du café de la butte et je suis très heureux, c’est très bien. Tu sais j’ai l’impression de faire des photographies sans être photographe, j’écris sur mes images sans être écrivain. Je suis simplement un témoin, l’œil qui se promène, plus de 20000 pas par jour, observe, et relate. Bien plus que le talent, ce sont ces circonstances qui comptent, le tout étant de s’y placer comme au cœur d’un champ magnétique. Merci, mille et une fois. @anne_eveillard @mariedarblayvitaldurand@joelle.balaresquehd #galeriedavidghezelbash#clair/obscur#lensculturediscovery

Clichés/citations, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/livres, Clichés/photos, Clichés/tendances

1-epok-formidable …

Image

clair/obscur… Rémanence…

Série « clair/obscur » : Rémanence. 140×85 cm et 90×55 cm du 8 au 13 novembre, galerie David Ghezelbash, DartBLAY, 12 rue Jacob, 75006 Paris. @mariedarblayvitaldurand 
Quelle tension interne de l’énergie fondamentale met en réseau des lieux éloignés ? Une chose que l’on appelle les courants, mais qui en vérité est le grand continuum du ciel et de la mer, et la pénétrabilité de la matière. Au large des déferlantes blanches et de ces aplats de papiers peints baroques, il ne se passe rien que le plissement de l’usure, et je me fonds dans cette volée de craquelures qui descend vers le ciel en tornades argentées. #exibition #expositionsparis#parisphoto #galeriedavidghezelbash@mariedarblayvitaldurand @joelle.balaresquehd @arirossner#nancywilsonpajic @gillesdalliere #lensculturediscovery@lensculture

Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/livres, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

clair/obscur… Rémanence…

Image