L’écorce du paysage…

Sous bois, route de Tanneron, gildalliere, 2020
Photo/Gilles Dallière/Haut de provence

C’est un extérieur intérieur, un dedans du dehors. On en admire les arbres, plus où moins serrés, la diversité des essences, la lumière résiduelle. On y entre. Il y a des bruits, des froissements, des craquements, dont l’origine se décèle mal. Il y a des surprises, des oublis, de la peur, du ravissement. Il y a la grisaille qui s’insinue entre le noir des troncs rugueux des chênes-lièges. Elle accroche ses voiles laiteux à l’écorce du paysage.

Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

L’écorce du paysage…

Image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s