Pour une ombre

Rue, Fès, gildalliere, 2014
Photo/Gilles Dallière

J’ai fixé mon regard sur l’envers du décor. Sa face est flamboyante mais à son envers, l’artifice des fondations construites offre le revers de la médaille. Que reste-t-il lorsque les constructions fragiles sont mises à nu ? Il reste la revendication. Dans ce décor d’ombre et de lumière, dans cet horizon lointain, dans cette errance je crois qu’il est grand temps de changer d’air.

Clichés/architecture, Clichés/photos, Clichés/voyage

Pour une ombre

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s