Clichés/photos, Clichés/voyage

Salvador de Bahia
Photo/Gilles Dallière, Salvador de Bahia, Brésil
« Il y a le trou noir de la salle, l’invisible spectateur, et sur la scène la cathédrale du drame, le cercle de lumière et cette voix. Derrière les piliers, dans l’ombre, on devine des présences inquiétantes… Je grelotte, je m’accroche à un éclat de bois sur le sol, une petite marque rouge, je m’hypnotise. Je respire lentement, N’aie pas peur, Henri, c’est du théâtre, c’est l’enfant qui a peur de toi. Voilà, nous y sommes, il faut tout ce début pour être plus juste, à ma place. Maintenant il ne me reste qu’à être généreux, jouer, jubiler, que ce soit dans la joie ou la souffrance. »
Bernard Giraudeau, « Cher amour ».

« On ne pouvait pas s’entendre »

Citation
Clichés/citations


« Au printemps, Tipasa est habitée par les dieux et les dieux parlent dans le soleil et l’odeur des absinthes, la mer cuirassée d’argent, le ciel bleu écru, les ruines couvertes de fleurs et la lumière à gros bouillons dans les amas de pierres. A certaines heures, la campagne est noire de soleil. Les yeux tentent vainement de saisir autre chose que des gouttes de lumière et de couleurs qui tremblent au bord des cils. L’odeur volumineuse des plantes aromatiques racle la gorge et suffoque dans la chaleur énorme. A peine, au fond du paysage, puis-je voir la masse noire du Chenoua qui prend racine dans les collines autour du village, et s’ébranle d’un rythme sûr et pesant pour aller s’accroupir dans la mer. »

Albert Camus. Noces à Tipasa.

Noces à Tipasa

Citation
Clichés/citations

mandela-cover-580
« Madiba » peint par Kadir Nelson/The New Yorker
« Cela semble toujours impossible, jusqu’a ce qu’on le fasse. »
Dans ce monde de lâche, et je sais de quoi je parle, la puissance, la finesse, la beauté morale de Nelson Mandela, ont fait de lui une personnalité exceptionnelle. Rendre hommage à cet homme parmi les hommes relève de l’ardente et légitime nécessité.

Le poing et l’amour

Citation