Clichés/design

Une jeune pousse qui monte


Benjamin Hubert, jeune designer anglais, ne passe définitivement plus inaperçu. Né en 1984, il a étudié à l’université de Loughborough. En 2006, son projet de fin d’études « Puff out lights » remporte de nombreux et prestigieux prix. Il fonde son propre studio à Londres en 2007 : luminaires, meubles, agencement d’espace, accessoires, il n’y a pas de limite à son imagination et Benjamin travaille en coopération avec les plus grands acteurs du design d’Europe et d’Asie dont l’éditeur italien Moroso. Il ne cesse d’accumulé les distinctions, dont le Design of the Year (British Design Awards 2009) ou l’EDIDA (Elle) International Young Designer of the Year 2010. Une incroyable passion pour le design et la précision technique anime ce jeune homme malicieux qui a bien du talent.
http://www.benjaminhubert.co.uk

Par défaut

Wax 1def
Photo/Richard Alcock/ Stylisme Gilles Dallière
L’Afrique est une inépuisable source d’inspiration, le nouveau sac de Onze se libère des folklores en s’associant avec ce petit Vichy très urbain pour un tribal trip au bord de la plage à Saint Tropez. Un mix primitif pour 54€ seulement, made in Barbès Rochechouart. Des motifs à choisir, vibrants pour un twist de modernité anti morosité. En ligne.
http://www.onze-home.com
et chez : Des Étendues
7 rue de la villette
75019 Paris

Céramique, Clichés/tendances

Exotic chic

Image
Clichés/décoration

Elle fait twister le monde


NO-MAD 97% INDIA est une invitation au voyage. Anuj Kothari est né à Mumbaï, très attaché à ses racines indiennes, il rêve de créer un concept store made in India. La rencontre avec Valérie Barkowski est évidente. Cette globetrotteuse invétérée est déjà très connue dans le monde du textile. À Marrakesh, elle fonde Mia Zia, une ligne de vêtements et de linge de maison d’une grande qualité. À Jaïpur, elle rencontre Sunita Namgoshi, une femme d’affaires pour qui elle monte la marque Bandit Queen, un linge très raffiné. Multiculturelle, elle consacre énormément de temps aux artisans avec qui elle travaille et c’est en vraie professionnelle qu’elle porte un regard vibrant sur l’Inde. Insatiable, avec NO-MAD, elle croise les points de vues et crée une collection « Red » et « Black » hors des modes, vibrante, un élément central de sa démarche créatrice. Valérie merci de nous surprendre et de toujours nous faire rêver avec talent.
http://www.no-mad.in
http://www.valeriebarkowski.com

Par défaut
Clichés/adresses

Christophe Delcourt in NY


A New York, chez son partenaire Avenue Road (145 W – 28th Street), les pièces dessinées par Christophe Delcourt éditeur de mobilier, de luminaire et architecte d’intérieur, sont élégamment mises en scène aux côtés des créations de Zalszupin, Yabu Pushelberg, Rodrigues ou encore Castagna. Un très beau casting et un très bel espace où l’élégance d’une certaine définition du confort s’assume dans l’épure.
http://www.christophedelcourt.com

Par défaut
Clichés/tendances

vivez l’imperfection


Qu’est ce que vous avez reçu pour Noël… Moi rien encore… ah si : un syndrome de vasoconstriction cérébrale et de l’hyper tension. J’avoue que là J’ai hâte de me retrouver sous le sapin de Pia, et j’attend avec beaucoup d’impatience ce que va me rapporter Igor pour mon Ipad Air de HK… ;-). Exceller, être irréprochable, tout contrôler, des conneries tout çà. À quelques heures du jour de l’an, il est urgent d’échapper à la perfection, à la pression du boulot qui vous fout au bout du rouleau. Je suis devenu le jouet de ce marché, en permanence dans l’urgence et je ne vais bientôt plus vivre dans cette dictature de la performance.
Je ne vais bientôt plus tout contrôler. J’ai envie de vivre la vraie vie, une vie pleine d’imperfections, désordonnée et joyeuse. Être libre de dire « merde », d’être vivant, d’avoir enfin des projets ininterrompus qui laissent à la pensée la liberté de rêver.

Par défaut
Clichés/citations

Iris Apfel, l’oiseau rare de la mode et du design

Iris Apfel 91 year old
Iris Apfel n’a rien d’une grand mère ordinaire ! elle est la doyenne de la mode, la sensation de la fashion sphère depuis quelques années. Iris a 92 ans. Elle est une femme d’affaires Américaine, Designer d’intérieur et Fashion icon née le 29 Aout 1921 à Astoria dans le Queens à New York. Ce qui distingue Iris c’est sa personnalité très énergique et toute en couleur. Son esprit reste jeune même si elle n’essaie à aucun moment de masquer son âge. Elle en est fière.
“Vieillir avec élégance c’est savoir éviter ces petites choses qui ne passent plus, le maquillage trop prononcé, le poudrage intempestif qui remplit les rides. C’est l’art de savoir éviter d’avoir l’air plus jeune. On n’a pas besoin de ressembler à un vieux schnok non plus, mais je crois bien que c’est Chanel qui disait « Rien ne vieillit davantage une femme que ses efforts désespérés d’avoir l’air trop jeune ». Je pense qu’on peut être attirante à n’importe quel âge. Essayer d’avoir l’air d’une jeune poulette passé un certain âge vous donne juste l’air ridicule. Je suis contre la chirurgie esthétique. Je pense que si vous êtes victime d’un accident ou si vous avez un nez comme pinocchio, c’est tout à fait justifié. Mais se refaire les seins, le ventre, les hanches, Je pense que c’est beaucoup de douleur, et de l’argent gâché. Pour une personne comme moi qui a dû subir de la chirurgie pour des raisons de santé, s’infliger çà, alors qu’on en a pas besoin, je trouve que ce n’est pas très malin. La vie ne vous donne qu’un seul voyage, autant en profiter. »
Merci chère Iris, de votre toupet et de votre extravagance.

Par défaut