Clichés/adresses

Dans la ligne de mire du musée des Arts Décoratifs

La boutique-librairie, 107 Rivoli se métamorphose. Après un mois de travaux, Arteum créé en 2008 par Lorraine Dauchez, la librairie Adélaïde et l’architecte d’intérieur et designer Mathilde Brétillot, revisitent l’espace avec un parti pris didactique en résonance avec l’actualité du musée des Arts Décoratifs. Un important remaniement de l’offre objets et de l’organisation de l’espace. Bijou, objet de mode, art de la table, graphisme, univers de l’enfant, demeurent l’expression de l’exigence de cette adresse emblématique. La lecture de l’espace est simplifiée, aérée, les scénographies sont déclinées selon des thèmes identifiés par des toiles de fond amovibles. La couleur bleu gris contraste avec le rouge signalétique distinctif de la boutique et qui ponctue l’espace. Une démarche rigoureuse et juste où se mêle l’accent du beau, de l’utile et de la découverte.
Comme le pense Lorraine Dauchez, « l’art est à vous ».

http://www.lesartsdecoratifs.fr
http://www.arteum.com
http://www.mathildebretillot.fr

Par défaut

Une réflexion sur “Dans la ligne de mire du musée des Arts Décoratifs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s