L’ombre portée…

Le pont Caulaincourt, le passant, Paris, gildalliere, 2020

Cette silhouette qui marche d’un pas pressé parce qu’elle a oublié son attestation n’est pas une illusion. C’est comme un éblouissement dans une fraction de seconde avec ce que cela implique d’incertitude et de questionnement. Le noir et blanc est la couleur de l’inconscient. L’ombre de cet homme, on peut la voir mais on ne peut pas l’atteindre. C’est le souvenir du hasard et si je n’avais pas été là à ce moment-là, cette ombre portée serait perdue pour toujours.

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

L’ombre portée…

Image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s