Le simple et l’essentiel…

Ombres portées, l’automne, les murs de l’Orangerie, le jardin des Tuilleries, Paris, gildallière, 2020

Le mur de l’Orangerie du jardin des Tuileries s’offre, silencieux. C’est le contraste des lignes qui domine, et une fois encore le noir, sec, profond, qui fait naître cette atmosphère digne de l’illustration d’une féerie. Un monde inattendu se manifeste, fait de courbes, de taches, de flous, s’organisant en une rigoureuse structure visuelle faite de lignes et de cadrages serrés et précis. Le simple et l’essentiel sont une conquête, le résultat d’une recherche consciente. Qu’il s’agisse d’un mur, d’une ombre, d’un arbre, le sujet identifiable dans la réduction à l’essentiel de ses formes fondamentales est à la fois réel et d’invention.

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

Le simple et l’essentiel…

Image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s