Avé César…

Commode, empereur de 180 à 192, découvert à Gabies, près de Rome, marbre, ancienne collection Borghèse, achat, 1807. Ce type de portrait montre Commode à 14 ans, ayant atteint sa majorité et reçu les titres de Prince de la jeunesse et de Sarmaticus, Musée du Louvre, Paris, gildallière, 2021

À l’envers de la poésie de ce marbre, portrait de l’empereur romain Commode à 14 ans, il y a la réalité. Et le 31 décembre 192, Commode, qui curieusement ne l’était pas vraiment, se fait assassiner par la chrétienne Marcia, sa concubine. L’empereur est connu pour des crucifixions et des pendaisons en tous genres. Il aime mettre en scène d’obscène façon sa virilité. Il établit avec beaucoup d’attentions des listes de personnes à occire. Et lorsque Marcia découvre son propre nom sur la liste de l’empereur, elle lui apporte une coupe de vin empoisonné dans son bain. La robuste et naturelle constitution de Commode n’est cependant pas mise à mal. Il s’effondre mais le plan échoue. Marcia fait appel au géant Narcisse, le benêt de service, pour que celui-ci strangule le moribond.

Clichés/architecture, Clichés/collection, Clichés/expositions, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances

Avé César…

Image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s