L’équilibre…

Le vélo birman, Birmanie, Nyanmar, Bagan, gildalliere, 2005

L’immobilité des choses n’est que pure apparence. Et si la mémoire est nécessaire pour donner du sens aux choses que je perçois, la force de cette composition réside dans un état d’équilibre miné par l’inquiétude. J’ai voulu montrer que la simplicité n’a pas de permanence, qu’elle est l’éclosion sans cesse recommencée des apparences. Ces murs se voilent d’un jus coloré inadéquat en ce sens que le ton choisi n’a aucun rapport avec le lieu évoqué. Ce vélo, ce banc, ces ouvertures d’où personne ne nous regarde, évoquent le « délavement » dû au ruissellement de la pluie pendant la mousson. Mais ils sont aussi comme des miroirs à longue mémoire à force d’absorber tant de regards distraits, résonné de tant de cris, de soupirs et de conversations. Cette image à hérité d’une âme.

Clichés/architecture, Clichés/Inspiration, Clichés/photos, Clichés/tendances, Clichés/voyage

L’équilibre…

Image

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s