l’oeil blanc de ta jeunesse

galet, Aroniadika, gildalliere, 2018-Modifier.jpg
Photo/Gilles Dallière

Petit galet perdu sans ordre au milieu d’une solitude violée par les herbes sèches, les varechs et toutes sortes de débris des provisions humaines, tu restes imperturbable parmi les remous les plus forts de l’atmosphère. Je t’ai installé au creux d’une fenêtre d’un ocre jaune aussi pâle et aussi fané que ton gris pour mieux mettre en avant l’œil blanc de ta jeunesse. Objet du dernier peu, tu es de jour en jour plus petit mais toujours sûr de ta forme, solide et sec.

Clichés/photos, Clichés/voyage

l’oeil blanc de ta jeunesse

Image

Une réflexion sur “l’oeil blanc de ta jeunesse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s