C’est une de mes découvertes belge, flamande devrais-je dire, sur le salon Maison & Objets et je trouve que l’on a pas suffisamment rendu hommage au travail de cette designer dans nos pages de magazines. Il faut bien dire qu’ils ne vont pas si bien que ça. Klaar Prims a réussi à intégrer l’artisanat et le design contemporain. Elle présente deux collections, « Artwork » qui sont des pièces uniques, fabriquées à la main et « Collection » conçue en collaboration avec une équipe de souffleurs de verre artisanaux. Très belle, et Architecte d’intérieur, Klaar Prims crée ses propres lignes, tout en respectant les caractéristiques de la matière, le verre et sa transparence. Son oeuvre est minimaliste, organique et presque austère et c’est çà que j’aime.
http://www.klaarprims.com

Clichés/design

Unique

Image
Clichés/design

La folie de l’épure


D’ordinaire, il ne se passe pas grand chose, mais la galerie BSL est devenue le coeur anxieux d’une activité de fourmis. Laiton poli, cabossé, brulé, les paravents travaillé en relief, inspirés de motifs tribaux, réalisés à la main de Taher Chemirik font le buzz. Taher est né à Relizane, en Algérie. Après des études d’architecte d’intérieur il se cherche dans la scénographie. Après l’opéra de Paris, l’opéra de Nancy, il se consacre à sa passion, le bijou. Le style est singulier, et pour cet orfèvre designer amoureux de la matière chaque pièce est un rendez-vous unique.
Mystic garden.
http://www.galeriebsl.com

Par défaut
Clichés/design

L’unique… Laurence Brabant


Photos/ Frédéric Goetz
Laurence Brabant avait déjà signée une collection de cinq gobelets à thé baptisés « Théorème » pour la Cristallerie de Saint-Louis mais là, et je ne la vois plus, elle s’est installée dans la forêt vosgienne pour créer cette pièce unique numérotée 1/1. Le cristal est à l’instar du verre, né de la terre dans un berceau de feu, au sable fin extra-blanc, s’ajoutent la potasse et le minium de plomb. La couleur bleue est obtenue par l’addition de cobalt. La pièce unique est taillée de fin biseaux horizontaux et verticaux, constituée de trois parties emboitables. Un fragile bracelet se cache entre les deux cristaux bleus foncés. Un challenge poétique , commande du collectif « Lorraine, Terre de Luxe » pour une vente aux enchères qui aura lieu le 12 décembre 2013 à l’hôtel Scribe à Paris. Douze designers, douze manufactures sont associés à cette vente dont les bénéfices seront versés à des établissements formant de jeunes artisans garants du savoir-faire des manufactures. la pièce est sublime, appelle moi Laurence 😉
http://www.saint-louis.com
http://www.laurencebrabant.com

Par défaut


Maria Wettergren présentait dans sa galerie, la collection « Measuring space », une sélection de sculptures en bois massif, magnétiques. Elles flottent, s’attirent par la force des aimants, dans un espace contrôlé par l’artiste danois Eske Rex. comme ses dessin « Spacemeter » au stylo à bille, il crée un art incorporé qui m’a surpris, et m’a fait interroger sur la perception du temps et de l’espace.
Silence
Portrait de Eske Rex/ Berit Von Enoch
Galerie Maria Wettergren
18 rue Guénégaud
75006 Paris
TEL. +33 (0) 1 43 29 19 60
http://www.mariawettergren.com
http://www.eskerex.com

Clichés/expositions

Eske Rex

Galerie