Un flottement

Paris sous la neige, gildalliere, 2019
Photo/Gilles Dallière

Pendant un instant j’ai perdu le fil de ma pensée. Un vide m’a traversé, comme si j’avais été bousculé. Devant moi, sous ce haut fait de bois noir, une mélodie de blanc, presque secrète, s’étend comme une ligne ininterrompue jusqu’à l’infini. Un temps différent, dont je ne sais strictement rien. À pas lents, enveloppé dans mon manteau de laine bleu marine, je me suis rapproché de ce havre vierge, comme une ombre cernée par la blancheur. Je me suis senti absent, hors du monde.

Clichés/photos, Clichés/voyage

Un flottement

Image

3 réflexions sur “Un flottement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s