Clichés/expositions

Les ambivalences « Chronochrome » de Soto


Courtesy Galerie Perrotin ; ©Jesús Rafael Soto, New York

Deux énormes expositions retracent magnifiquement le parcours exemplaire du maître du cinétisme : Jesús Rafael Soto. Un ensemble exceptionnel d’effets vibrants, de trames géométriques peintes, d’espaces pénétrables et impénétrables, de fonds striés en noir et blanc, de fils de fer, de tiges suspendues qui créent des effets de vibration spectaculaire. La Galerie Perrotin, à Paris comme à New York crée l’événement par cet ensemble d’oeuvres achevées de formes composées dans une réalité mouvante qui intègre totalement le spectateur à l’oeuvre d’art. Oui la scénographie est enveloppante, le travail est radical et cette rétrospective ne peut que nous faire bouger. Ça change d’autant plus mon regard sur ce monde là.


Courtesy Galerie Perrotin ; ©Jesús Rafael Soto / ADAGP, Paris, 2014

Du 10 janvier au 28 février
Galerie Perrotin 76 rue de Turenne 75003 Paris
Du 15 janvier au 21 février
Galerie Perrotin 909 Madison Avenue, New York, NY 10021
http://www.perrotin.com

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s