Clichés/expositions

Une Rome de marbre


Photos/Gilles Dallière, Paris, 2014
Tous le monde se précipite voir les expositions de Robert Mappelthorpe et de Bill Viola au Grand Palais. Entre les deux, Auguste règne dans toute sa splendeur de 63 avant J.-C. à 14 après J.-C. (une trotte quand même). Il faut bien dire que par son courage, il a surmonté son âge. L’exposition nous raconte l’enfance dans une famille modeste. Le temps des vengeances, et Antoine le rival, « il n’est pas bon qu’il y ait plusieurs Césars ». L’avènement d’un âge d’or qui passe par ses femmes, « Livie, souviens-toi de notre union. Adieu », ses enfants, « Applaudissez, la pièce est jouée » jusqu’à l’envers du pouvoir. Je n’ai jamais pu resté assis par terre 24 minutes voir tant de vidéos de Viola un peu trop longues à mon goût, et du coup, je me suis pris pour Mapplethorpe, chez Auguste, empereur de Rome sans avoir un gardien aux basques. Franchement ça vaut le détour.
Moi, Auguste, empereur de Rome
Grand Palais, Galeries nationales
19 mars-13 juillet
http://www.grandpalais.fr

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s