Portrait. photo Gilles Dallière
Photo/Gilles Dallière, Paris 2014
Wake up ! le monde change au fil des révolutions spectaculaires de la vie. Il faut regarder, voir, analyser, cogiter, dans ce foisonnement d’images d’amateurs. Par rapport a l’explosion d’internet, je dois me réinventer. Nous vivons une crise profonde, l’économie a été touchée, puis la presse. Aujourd’hui je présente un road movie « Clichés » au regard très personnel dans lequel je mélange des photos de décoration, des vidéos, mais surtout un espace que je veux plus léger, plus instantané, libératoire. j’ai envie de raconter des histoires avec mon oeil (et j’en ai un), comme un outil supplémentaire qui dépend du moment et de l’instant à vivre. Et comment aborder un portrait ? Cela dépend d’abord de l’idée que l’on a de la personne. Il faut une envie pour que la photo marche et il faut de la motivation pour créer l’envie. du calme aussi, là ou il n’y a pas de frontière pour la lumière, il faut surprendre, saisir un regard, une ambiance. Dans le portrait, on a face à soi quelqu’un qui est conscient de l’acte photographique. Et ce qu’il faut obtenir, c’est quelque chose qui se passe au moment où il ouvre une faille. À suivre.

Clichés/photos

Plein cadre

Image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s