Clichés/photos, Clichés/voyage

L’esthétique pure

2006-04-07 à 09-29-05
Photo/Gilles Dallière, Milan.
Chiara, tu te souviens de cette escalier presque viscontien, Ce pourrait être celui de « Violence et Passion », l’histoire d’un homme d’un certain âge, solitaire, qui se consacre à son travail et à sa famille. Mais nous ne sommes pas à Rome, l’homme est presque de ma génération, il vit à Milan avec son époque. Il ne collectionne pas ce genre de peinture anglaise du XVIIIe siècle qui représente des familles de l’aristocratie et de la haute bourgeoisie, il collectionne des grenouilles, dans un univers extrêmement contemporain et raffiné, loin du baroque italien. Son métier, c’est de réinventer la falsification d’un espace magique en partant de détails absolument vrais. Un homme moderne qui cherche la liberté et qui ne l’a pas encore conquis.

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s