Clichés/expositions, Clichés/voyage

À Venise, le tapis fait le mur


Jusqu’au 31 décembre, l’artiste américain Rudolf Stingel fait son show. Il couvre sur 5000m2, des sols aux murs, le vaste atrium et les deux étages de galerie, de tapis ottomans. Une superposition ou le rouge se fait la vedette pour mieux mettre en valeur les peintures monochromes et les photos en noir et blanc de saints et de madones en bois sculpté. La transformation de l’espace est explosive.

http://www.palazzograssi.it

Par défaut

3 réflexions sur “À Venise, le tapis fait le mur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s