Clichés/livres

« L’Art de l’effacement »

20130812-093527.jpg
Photo/gilles Dallière, Samode, Inde

La romancière indienne, d’expression anglaise, Anita Desay, publie « L’Art de l’effacement »‘ trois nouvelles sur le thème de la disparition. Trois nouvelles où tout s’organise autour d’une cassure primordiale entre ce que l’on a été et ce que l’on rêvait d’être. La première histoire raconte la vie d’un homme qui vit en reclus, proche de la nature, sa seule et unique source de contentement. Il a pourtant connu une jeunesse facile auprès de parents adoptifs suffisamment riches pour passer leurs étés à Nice. Mais tout bascule par petites touches et glissements successifs. Il décide de se fondre dans le décor, de disparaître tout en restant vivant. Il en fait un art de vivre jusqu’à ce que l’irruption intempestive de la civilisation à Mussoorie en Inde, vienne perturber ses plans.

« L’Art de l’effacement », d’Anita Desay
Mercure de France

http://www.mercuredefrance.fr

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s