Clichés/photos

Le passage

Photo/Gilles Dallière
Photo/Gilles Dallière
Mon flou est désiré et maîtrisé. Il sert à donner une charge mystérieuse à l’image ou bien encore à accentuer un effet de vision subjective ou intérieure. Le flou transcende, interroge, dérange. Je suis heureux d’avoir très exactement l’image de cette solitude corporelle qui donne tour à tour le droit de jouir à l’autre ou à soi-même. Je connais ses sentiments, sa fuite délibérée devant le flagrant délit de ne pas accepter la réalité, un constat, une empoignade, passage de quelqu’un qui ne veut pas revenir ailleurs et qui se perd dedans, dedans les sentiments. Ira t’il jusqu’au bout de son histoire ?

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s