Clichés/tendances

Suivre les lignes

Graphique, dynamique, coloré, noir et blanc, ce motif d’inspiration artistique et sportif met de la bonne humeur dans la mode et la décoration de la saison. À condition de calibrer les illusions optiques.
Au Moyen-Âge elle était utilisée pour désigner, en peinture, des personnages maléfiques. De nos jour une certaine rayure négative persiste dans l’imaginaire collectif (prisonniers, déportés). C’est en 1917 qu’une rayure positive s’impose avec Coco Chanel (toujours elle), qui apprécie les loisirs de bord de mer et incorpore des rayures dans ses collections. Aujourd’hui elle est reprise par plusieurs couturiers et dans toutes les collections de tissu et de papier-peint. En décoration elle crée des atmosphères en cassant le rythme d’une pièce. Pour ne pas se lasser trop vite, il faut concentrer le motif sur un seul pan de mur où par touche. L’association de différentes rayures est délicate. Il faut qu’elle vienne casser des rythme, la rayure verticale donne de la hauteur à la pièce, l’horizontale reste un must pour casser une perspective. Je les péfère larges.

Par défaut

Une réflexion sur “Suivre les lignes

  1. Cela a prit du temps mais valait la peine d’attendre….
    La rayure ….aussi stricte que dynamique, elle peut être tellement rigide mais nous emmener très loin….

    A ce soir,
    Bizousxxxx

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s